09 septembre 2005

C

Apprenez à vivre,
doux amants de ce doux village.
Apprenez à mourir,
sombres amants de ces sombres rues.
Partez pour l’enfer
et le ciel et toutes ses avenues.
Partez, montez sur l’arc-en ciel,
le sombre bateau du couchant vous ramènera.
La vieille qui sifflote
Vous attend au pied de l’avenue.
Sous ce tilleul bien aimé,
Viens t’asseoir auprès de moi ma bien aimée.
La vie est une cabriole
loin derrière la colline.
Elle apporte l’ennui et le désespoir,
mais peut-être aussi un matin
plein de promesses et de prières.
Apprenez la vie,
amantes de mon villages.
Apprenez la mort,
sombres amants.

Posté par deborge à 16:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur C

Nouveau commentaire