05 octobre 2005

F

Non, je ne pardonnerai jamais à personne. Et vous n'avez pas fini d'entendre mes exigences. Moi la vie ne m'a jamais rien apporté. Et on m'a toujours demandé beaucoup. Beaucoup de choses que je ne pouvais pas donner : Parce que j'étais trop jeune. Une enfant, en fait. Une enfant livrée à elle-même, entre deux parents qui ne s'entendaient pas. Elle, ma mère, qui rêvait que je fasse une grande carrière dans le sport, le piano, les études ou dieu sait quoi, et qui ne se levait pas le dimanche matin, restait affalée sur son... [Lire la suite]
Posté par deborge à 10:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 octobre 2005

A

Une espèce d'aveuglement pour tout ce qui est devant moi L'évidence pourtant de la création Le samedi soir après le turbinAvant de me retrouver tout seul dans le noir de mes nerfsGoûtons quelques instants : il fait froid dehors, je suis bien au chaud, j'écris,Une drôle de musique à la télé, inhabituelle à cette heure là.Comme j'aime la solitude et comme je la redouteSurtout l'immobilité le temps perdu le silence qui s'installeMaintenant je ne me souviens plus de rien de mes dernières souffrancesOù veux tu... [Lire la suite]
Posté par deborge à 16:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]