21 octobre 2005

F

 

"J'allume l'écran, j'y trouve des nuits blanches." Moi la nuit je m'éclate la tête. Le nez collé à mon ordinateur. L'Atlantide ! Les délicates petites vagues autour de l'île, moi je suis là haut, bien au dessus, je fais ce que je veux. Le envahisseurs je les détruis d'un coup de click. Les villes se construisent, s'effondrent en un clin d'œil, à mon gré. C'est joli quand la maison disparaît et qu'on revoit le vert de l'herbe. Un autre jeu : là il s'agit de tuer des gens. Le premier c'est facile, il ne se doute de rien, c'est un gros costaud mais ce connard est en train de pêcher ! Je vous demande un peu ! Il faut ajuster, il arrête pas de bouger… Voilà, c'est fait. Après ce n'est pas difficile non plus, ils sont comme des rats, ils s'enfuient dans tous les sens, ils sont armés… Mon gun ne suffit pas, je prends un bazooka un lance-flammes, en insistant j'arrive à tous les tuer.

Et toi je vais t'éclater la tête. L'autre jour tu m'as laissé tomber ! Ça se passait mal pour moi, j'étais dans un mauvais trip, mauvaise descente, milieu hostile, tu ne t'es pas occupé de moi, tu as fait celui qui ne voit rien ! Pas d'histoire, pas de dénégations, j'ai bien vu comment tu étais, je ne parle pas de ton état, sûrement tu n'étais pas bien non plus, je m'en fous, j'ai bien vu comment tu étais, comment la soi-disant amitié que tu me portes a volé en éclat en un clin d'œil, ces moments là tu sais ça ne trompe pas. Oh tu peux garder ton sourire, ce doux sourire que j'aimais chez toi, maintenant je sais ce qu'il cache d'égoïsme, tu n'as pas pensé à moi ! Tu n'as rien fait pour moi ! Ah oui c'est ça tu ne pouvais rien faire, toi aussi tu n'en pouvais plus. Raconte pas d'histoires, c'est pas une raison ça, et les serments d'amitié tu t'en fiches. Je ne te pardonnerai jamais, tu es comme les autres, tous les autres , vas-t-en casse toi.

Alors il se lève, il s'en va, il sourit toujours, son air doux, résigné, ne l'a pas quitté. Personne autour de lui n'ose rien dire. Je triomphe.

Posté par deborge à 06:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur F

Nouveau commentaire